Guinée 44 facilite l’accueil en stage du chargé de communication de l’Association Nationale des Communes de Guinée

mardi 12 décembre 2017, par Aurelie Cauwelier

LE RÔLE ET MISSIONS DE L’ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DE GUINÉE

L’Association Nationale des Communes de Guinée (ANCG) a pour mission principale de servir d’interface entre les communes de Guinée, les pouvoirs publics et les différents partenaires au développement pour représenter et défendre les communes membres et les principes de bonne gouvernance locale, tout en portant le plaidoyer jusqu’au niveau des instances nationales et internationales.

Ses objectifs sont de :

  • Contribuer au renforcement de la décentralisation
  • Accompagner les communes dans l’animation de la vie locale
  • Favoriser la participation de tous les acteurs locaux au développement des communes
  • Développer, capitaliser et fructifier les expériences de gestion communale pour renforcer les capacités des communes membres
  • Promouvoir l’administration communale
  • Servir d’interface entre Communes et Pouvoirs Publics, Communes et Partenaires, pour représenter et défendre les intérêts communs des communes membres
  • Créer entre les communes un espace de concertation en vue d’échanger des expériences et promouvoir une politique de solidarité et d’entraide
  • Unir ses membres visant un même idéal en vue d’entretenir les liens d’entente et de partenariat
  • Encourager le développement de la coopération décentralisée et l’intercommunalité
  • Participer aux mouvements communaux aux niveaux africain et mondial.

LE PROJET D’APPUI SECTORIEL À LA DÉCENTRALISATION ET À LA DÉCONCENTRATION

Ce projet mené, en partenariat avec l’Association des Maires Francophones (AIMF)et la Commission Européenne a pour objectifs principaux :

  • D’accompagner l’ANCG dans ses rôles de défenseur des communes, de relais de l’action gouvernementale, de promotion du développement local et de circulation de l’information entre l’Etat, les collectivités et les populations
  • D’établir un environnement propice à la participation des citoyens à la vie politique locale et à la prise en compte de leurs aspirations
  • De promouvoir une approche intégrée du développement qui valorise les acteurs et les ressources socio-économiques, culturelles et naturelles du territoire, pour induire un changement dans la qualité de vie et le bien-être des citoyens assurant un équilibre entre croissance socio-économique, équité et qualité de l’environnement et en renforçant la résilience des plus vulnérables.

UN STAGE DE TROIS SEMAINES DANS LES PAYS DE LA LOIRE DU CHARGÉ DE COMMUNICATION ET DE COOPÉRATION DE L’ANCG, ACCOMPAGNÉ PAR GUINÉE 44

Au nombre des activités de ce projet figure la mise en place d’une stratégie de communication et de plaidoyer. C’est dans ce cadre-là que s’inscrit le stage de Diane KABINET, chargé de communication et de coopération à l’ANCG.

Ce stage a pour objectif de :

  • Renforcer ses capacités opérationnelles au contact des professionnels de la communication des communes d’accueil
  • Conduire la mise en œuvre des activités de mise en place d’une stratégie de communication à l’ANCG en s’appuyant sur les connaissances et compétences pratiques acquises lors de ce stage.

DÉROULEMENT DU STAGE

Ce stage se déroulera en plusieurs temps : une semaine au sein du service communication de Bouaye, une semaine à Orvault et une semaine à Sainte-Luce. Après ces trois semaines passées en Pays de la Loire, Diane KABINET, se rendra à Paris pour faire le bilan de ce stage d’immersion auprès de l’AIMF.

Après une semaine passée au sein du service communication de la Commune de Bouaye, le bilan est plutôt très positif des deux côtés. Diane KABINET y a reçu un accueil très chaleureux et les enseignements retirés sont nombreux.
Nicole LE BLEVENEC, Adjointe à la communication et à la démocratie locale à la Ville de Bouaye / Diane KABINET, chargé de communication et de coopération à l’ANCG / Jacques GARREAU, Maire de Bouaye et Vice-Président de Nantes Métropole

Afin d’introduire le champs d’action de la Mairie de Bouaye, le chargé de de communication, Cédric MOREAU, a d’abord présenté la commune, son découpage administratif et son fonctionnement interne. Une fois le contexte posé, il y a eu de nombreux échanges sur les différences et similitudes entre la commune de Bouaye et l’ANCG, les outils utilisés, les freins et difficultés mais aussi les points d’amélioration possibles.
Nicole LE BLEVENEC, Adjointe à la communication et à la démocratie locale à la Ville de Bouaye / Diane KABINET, Chargé de communication et de coopération à l’ANCG / Cédric MOREAU, Chargé de communication à la Ville de Bouaye / Pierre DEMERLÉ, Président de Guinée 44

Cette première semaine d’immersion aura permis à Diane KABINET de réfléchir aux outils découverts à Bouaye qui pourraient être adaptés dans leur mise en place en Guinée, mais également à l’organisation de son travail, notamment en ce qui concerne la mobilisation des élus, l’apport d’informations et leur implication dans cette association qui les représente.

Par ailleurs, cette rencontre a permis à Diane KABINET de commencer à redéfinir plus clairement une stratégie de communication (rôle du service communication, missions définies dans la fiche de poste, objectifs à atteindre, moyens dédiés, etc.).

Si l’objectif de ce stage est de permettre à Diane KABINET de repartir en Guinée avec de nouvelles idées et outils et un plan d’action à mettre en oeuvre, c’est également l’occasion de favoriser les échanges culturels et la connaissance de l’autre pour mieux se comprendre, se rencontrer et ainsi contribuer au vivre ensemble. Une finalité portée par Guinée 44 dans l’ensemble de ses actions.

Le stage continuera tout au long du mois de décembre dans les autres communes. Bilan général à suivre !