Lancement du nouveau projet EduKindia 2 - 2017 / 2019

vendredi 24 novembre 2017, par Aurelie Cauwelier

C’est parti pour EduKindia 2 !

C’est en présence du Conseiller Economique de l’Ambassade de France, du Président de la Délégation Spéciale de la Commune Urbaine de Kindia du Secrétaire Général de la Préfecture de Kindia, des directions régionale, préfectorale, sous-préfectorale et communale de l’éducation de Kindia, des représentants des parents des élèves, des enseignants et élèves bénéficiaires mais aussi de quelques structures évoluant dans les domaines de l’éducation, de la protection de l’enfance, de l’eau et de l’assainissement que les activités du projet Edukindia 2 ont été officiellement lancées ce samedi 18 Novembre 2017 !

La cérémonie a eu lieu à l’Ecole Nationale des Instituteurs de Kindia suivi de la pose de la première pierre au Lycée 28 Septembre de Kindia.

Ce projet triennal de coopération décentralisée entre Kindia et cinq communes de l’agglomération nantaise est financé grâce à la contribution des villes de Bouaye, Orvault, Saint-Luce-sur-Loire, Saint-Jean-de-Boiseau et Basse Goulaine, de l’Agence de l’eau Loire Bretagne, du Crédit Mutuel et de Nantes Métropole.

Ce projet ce coopération triennal « EduKindia 2 : Les acteurs éducatifs se mobilisent pour l’assainissement et l’amélioration du cadre de vie et des pratiques des habitants de Kindia » s’inscrit dans la continuité des précédents projets « Trois Rivières » et « EduKindia » avec pour objectif l’amélioration de l’accès à l’eau, à l’hygiène et l’assainissement à destination de la population de Kindia et se déroulera entre 2017 et 2019.

Les objectifs spécifiques du projet sont :
- Améliorer les conditions sanitaires des élèves de Kindia. Pour cela, neuf établissements scolaires ont été sélectionnés dans le cadre de ce nouveau projet. Ils bénéficieront d’infrastructures sanitaires de base (points d’eau, latrines et dispositifs de lavage des mains).

- Renforcer l’expertise et les compétences des acteurs locaux en matière de mobilisation et de participation sociale et citoyenne aux enjeux sanitaires et environnementaux. Un travail d’éducation et de sensibilisation des élèves à l’hygiène, l’assainissement et la protection de l’environnement sera réalisé durant ces trois années afin de renforcer leur conscientisation citoyenne et d’impulser un changement des comportements dans les quartiers qui abritent les établissements scolaires.

- Renforcer la participation citoyenne au projet de solidarité internationale qui lie les territoires de Kindia et de l’agglomération nantaise. Les échanges entre élèves et citoyens entre les acteurs sociaux et éducatifs d’ici et de là-bas se poursuivront dans ce nouveau projet.

Le projet EduKindia 2 s’est nourri de l’expérience du premier projet pour apporter des innovations. Dans ce nouveau projet, l’implication et la participation active des responsables des comités de développement des six établissements bénéficiaires du précédent projet EduKindia seront sollicitées auprès de leurs pairs pour leur permettre de bénéficier de leur expérience. D’autre part, la problématique déchets fera partie intégrante des actions menées en lien avec le développement de la stratégie communale en matière de gestion des déchets.

Les acteurs et bénéficiaires du premier EduKindia présents à la cérémonie de lancement témoignent des avancées générées par le projet EduKindia et se réjouissent du démarrage de ce nouveau projet :

Naby Yansané, Président de la plateforme des organisations de la société civile de Kindia :
« L’accompagnement de Guinée 44 a été très bénéfique pour la population de Kindia. Les projets d’insertion socio-professionnelle ont offert à la jeunesse de Kindia d’autres perspectives d’avenir. Je profite de ce moment pour remercier Guinée 44 et ses partenaires pour l’aide qu’ils ne cessent d’apporter à la communauté de Kindia. »

Dao David Kamano, élève au Lycée du 28 Septembre de Kindia :
« Je suis très heureux que mon école figure parmi les établissements bénéficiaires de ce nouveau projet. Nous sommes 1500 élèves et nous n’avons aucun point d’eau au Lycée et l’état de nos latrines ne nous encourage pas à étudier dans de bonnes conditions. Avec ce nouveau projet, nous allons enfin être soulagés. Je m’engage personnellement à accompagner ce projet »

Ousmane Sylla, Président de la Fédération Préfectorale des Artisans de Kindia (FPAKI) :
"Nous remercions Guinée 44 et ses partenaires pour leur appui aux structures locales de Kindia, notamment la FPAKI, qui, à travers l’approche des chantiers écoles nous a permis d’accompagner les apprentis et élèves sortants des écoles professionnelles pour lier leur formation théorique à la pratique. L’ensemble des projets réalisés dans le cadre de la coopération ont aussi encouragé l’autonomisation de notre structure et des groupes affiliés."

On parlait de nous à la télévision !
Retrouvez-nous dans le journal de la RTG du 20 novembre dernier : www.guinee360.com/20/11/2017/video-journal-televise-de-20h30-de-rtg-20-novembre-2017/

Mariama Abou CAMARA, Responsable du projet EduKindia