Un nouvel élan pour le projet de Cuiseur à Bois Econome

jeudi 9 novembre 2017, par Aurelie Cauwelier

Après plusieurs mois d’attente, la nouvelle est enfin arrivée ! Le Comité ONG de l’AFD vient de donner son accord pour une subvention de 500 000 euros pour le projet « Consolidation d’une Filière des Foyers Améliorés en République de Guinée- COFIFAM » mené en collaboration avec Bolivia Inti Sud Soleil (BISS).

PETIT RAPPEL CHIFFRÉ

En Guinée, 98% de la population utilisent le bois comme combustible pour répondre à ses besoins en énergie : 74% des ménages ont recours au bois de chauffe et plus d’un ménage sur cinq (24%) au charbon de bois pour la cuisson. La croissance démographique et l’absence d’une gestion adéquate des ressources naturelles conduisent à des prélèvements en bois en quantité supérieure au renouvellement naturel de la biomasse. Cela engendre alors d’importants impacts négatifs sur le potentiel naturel dont dispose la Guinée (diminution rapide des ressources et surfaces forestières, la dégradation des sols, etc.).

UNE DIFFUSION PROGRESSIVE DES CBE

Face à la croissance démographique et la précarité énergétique des familles guinéennes, un consortium de trois ONG (Guinée 44, BISS et l’APEK Agriculture) a été créé pour proposer aux familles des alternatives accessibles pour la cuisson alimentaire.

Jusque-là, deux phases du projet ont été mise en place :

  • Une première phase pilote de 2010 à 2011 qui a permis au consortium de tester l’outil sur le territoire de la Préfecture de Kindia, mais également de produire et de vendre 2 800 cuiseurs à bois économes, grâce aux financements ANE-2009 de l’Union Européenne, de la Caisse des Dépôts et Consignations et de la fondation Poweo ;
  • Une seconde phase d’extension et de changement d’échelle du projet a eu lieu entre 2012 et mi-2017 : qui a permis la production et la diffusion de 9000 CBE dans les huit Préfectures de la Basse Guinée et dans la zone de Conakry grâce aux financements du fonds de dotation Kindia 2015 de CANAL+ et de la Fondation Albert de Monaco.

Ces types de foyers améliorés ont été produits et commercialisés en totalité par les artisans locaux et les vendeuses formés dans le cadre du projet et permettent de réaliser une économie de 50% du combustible bois par rapport aux foyers traditionnels de cuisson ouverts (le foyer 3 pierres notamment).

LANCEMENT D’UNE NOUVELLE PHASE DU PROJET

Grâce au financement de l’Agence Française de Développement (AFD), une nouvelle phase du projet va pouvoir commencer prochainement. Cette phase, qui s’étendra de 2018 à 2020, sera axée sur la production et la commercialisation de 17 000 cuiseurs à haut rendement énergétique (CHRE) à usage domestique et professionnel.

Elle aura pour objectif de poursuivre et de consolider le changement d’échelle du projet en structurant les filières de production-commercialisation autour d’une démarche labellisée.

Cela sera possible avec le développement de cette dynamique sur de nouveaux territoires en Moyenne Guinée mais également grâce à la structuration de l’action de concertation et de plaidoyer du local au national destinée à contribuer à la politique environnementale et aux plans nationaux de lutte contre la désertification et d’adaptations aux changements climatiques.

Kollet KEITA, Responsable du Projet CBE à Guinée 44