Mise en oeuvre du projet de consolidation de la gestion des déchets à Kindia

mercredi 6 septembre 2017, par Aurelie Cauwelier

Le projet « Consolidation de la gestion des déchets sur les marchés et sur deux quartiers de Kindia – Préfiguration de la stratégie communale de gestion des déchets ménagers », en phase de mise en œuvre dans la Commune Urbaine de Kindia.
Crédit photo : Anyway Audiovisuel

C’est dans la continuité des enseignements et acquis du projet « Ressourceries urbaines » que s’inscrit ce projet présenté dans le cadre du dispositif financé par l’ADEME et du 1% déchets de l’Agence métropolitaine des déchets ménagers (Syctom) Paris.

Le projet « Ressourceries urbaines » visait à conduire une opération pilote d’expérimentation d’un service de collecte et d’évacuation des déchets ménagers efficace et viable. L’opération s’est concentrée sur une zone définie du centre de la ville comprenant un de deux grands Marché et 4 quartiers.

Si cette phase précédente s’est focalisée sur les conditions de l’émergence et de la pérennité d’un opérateur des déchets ; il s’agit aujourd’hui de repositionner progressivement les appuis à trois niveaux :

  • Au niveau de la Commune Urbaine de Kindia et de son agence communale de l’eau et de l’assainissement : pour définir et piloter une politique locale de gestion des ordures ménagères
  • Au niveau des opérateurs existants : pour accompagner leur professionnalisation dans le cadre de cette stratégie communale
  • Au niveau des quartiers : pour renforcer la participation sociale et citoyenne à la politique de gestion des déchets et plus globalement d’assainissement des quartiers.

Cette démarche, centrée sur le service de gestion des déchets aux marchés et sur deux quartiers de la Ville, constitue la pierre angulaire qui doit permettre à la municipalité de Kindia de préparer un projet de définition et de mise en œuvre d’une stratégie globale et partagée de gestion durable des ordures ménagères à l’échelle de son territoire.

Le présent projet se déroulera entre avril 2017 et décembre 2017 (9 mois) et permettra de poser les conditions du projet quinquennal 2018 – 2023 dont la mise en œuvre sera accompagnée notamment par les moyens du programme de l’Union Européenne « Conakry Vision 2040 ».

L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration constante des conditions et du cadre de vie des habitants de la Ville de Kindia par l’organisation d’un service efficace, pérenne et durable de gestion des déchets ménagers.

Pour ce faire, le projet se donne de poursuivre trois objectifs spécifiques :

  • Objectif spécifique 1 : renforcer les capacités de la Commune de Kindia pour assurer le pilotage institutionnel et la coordination opérationnelle des acteurs publics et privés en charge du service des déchets ménagers
  • Objectif spécifique 2 : renforcer les capacités d’acteurs économiques et sociaux responsables, parties prenantes d’une politique locale durable de gestion des déchets ménagers
  • Objectif spécifique 3 : renforcer la participation sociale et citoyenne dans l’organisation et la pérennisation des services de collecte des déchets ménagers.

Les résultats attendus pour chacun des objectifs spécifiques visés sont :

  • Résultat 1 : une stratégie de gestion des déchets sur les marchés est élaborée, partagée et mise en œuvre par la commune de Kindia
  • Résultat 2 : Les deux opérateurs de gestion des déchets solides existants pour le service aux marchés sont organisés et renforcés en structures économiques viables et sont formés pour assurer la collecte, le traitement et la valorisation des déchets des marchés
  • Résultat 3 : la population de deux quartiers est sensibilisée à la question de la gestion des déchets et aux bonnes pratiques d’hygiène, et participe activement à cette gestion et à la disparition des dépôts sauvages d’ordures.

Les bénéficiaires de l’action sont :

  • L’Agence Communale de l’Eau et de l’Assainissement (ACEA)
  • La Commune Urbaine de Kindia (élus et services)
  • Les opérateurs de gestion des déchets (45 personnes)
  • Les habitants des 2 quartiers visés (Abattoir et Cacia, soit 20 000 personnes ou 3 000 ménages).

Les bénéficiaires indirects sont :

  • Les usagers du marché
  • Les maraîchers de Kindia (plus de 800)
  • La population de Kindia (200 000 personnes).

« Guinée 44 » propose de co-piloter le projet avec la Commune Urbaine de Kindia, et son Agence Communale de l’Eau et de l’Assainissement. Il s’agit bien de responsabiliser la Commune sur la définition et la mise en œuvre des activités, et pour « Guinée 44 » de se positionner en appui à la Commune et à son Agence.

Les activités prévues visent à renforcer les capacités de l’ensemble des parties prenantes d’un service de gestion des ordures ménagères :

  • La municipalité pour qu’elle assure son rôle d’autorité organisatrice et garantisse un cadre viable et propice au développement de l’entreprenariat et au renforcement de la participation sociale et citoyenne sur les enjeux liés à l’assainissement
  • Les opérateurs du service des déchets afin qu’ils progressent techniquement et économiquement
  • Les usagers du service (aux marchés et dans les quartiers) pour qu’ils participent activement au service (tri, contribution).

Cette démarche participative doit veiller à la fois à positionner la Commune et l’ACEA au cœur des processus de concertation et de décision, et dans le même temps à rendre acteurs et responsabiliser les usagers dans la mise en œuvre du service.

Les activités sont en cours et les résultats obtenus à ce jour sont les suivants :

  • En Mai 2017, il y a eu une rencontre avec les partenaires bénéficiaires sur l’état des lieux de la gestion des ordures ménagères dans la Commune Urbaine de Kindia suivi de la Présentation du projet d’appui 2017. Cette rencontre s’est soldée par la mise en place d’un comité de pilotage technique du projet composé des membres issus de l’ACEA, des quartiers bénéficiaires, des services de la préfecture, de Guinée44, des élus et techniciens de la commune.
  • Organisation de deux comités de pilotage en juin et juillet 2017 dans les locaux de Mairie. Le premier a permis d’installer officiellement le comité de pilotage et d’échanger sur les actions prioritaires à mettre en œuvre, notamment l’Actualisation du recensement des commerçants - boutiquiers aux marchés et la Définition d’un schéma municipal d’organisation du service aux marchés. Le second comité de pilotage a permis de s’accorder sur le contenu du cahier de charges relatif au recrutement d’un Consultant ou Bureau d’étude pour la réalisation du recensement dans les marchés et la définition du schéma municipal prévus.
  • Le cahier de charge est finalisé et validé. Un appel d’offre international est lancé sur trois sites en ligne depuis le 03 aout 2017.
  • Tenue d’un cadre de concertation des acteurs de gestion des déchets solides de la commune dans les locaux de l’ACEA qui a permis de faire le point de la gestion actuelle des déchets et d’échanger sur les résolutions de problème face aux contraintes rencontrées.
  • La poursuite de la collecte, du traitement et de la valorisation des déchets des marchés plus deux quartiers (Abattoir et Cacia) par deux opérateurs de gestion des déchets solides. En moyenne, 24 m3 de déchets ménagers sont quotidiennement évacués hors de la ville de Kindia par ces deux opérateurs.

Parallèlement, « Guinée 44 », en appui à la municipalité de Kindia, a financé les travaux de sécurisation de la décharge municipale. Les travaux consistaient à sécuriser le périmètre de la décharge municipale située dans le quartier de Koliady (au nord-est du centre ville) avec des fils de fer barbelés. Grace à cet appui, l’accès à la décharge municipale de Kindia est aujourd’hui sécurisée et contrôlée.

La finalité de ce projet doit amener la formalisation d’une stratégie municipale globale de gestion des déchets à mettre en œuvre dans le cadre d’un programme 2018-2022.

Alexis Faya OUENDENO, Responsable du projet Déchets à Guinée 44