Une délégation guinéenne en visite à Nantes pour notre Assemblée Générale en juin dernier

mercredi 19 juillet 2017, par Aurelie Cauwelier

L’Assemblée Générale est le moment phare de l’année pour Guinée 44 : c’est l’occasion de présenter l’ensemble des actions réalisées au cours de l’année, de faire le bilan des actions passées mais également de garder le contact avec les adhérents et sympathisants de l’association.

Cette année, le format convivial choisit a remporté un vif succès ! Après un retour sur les faits marquants et le rapport d’activité de l’année 2016, l’association a innové en proposant un temps d’échanges sur l’eau et les déchets.

RETOUR SUR LES FAITS MARQUANTS 2016
Présentant un contexte difficile avec près de 50% de sa population qui a moins de 15 ans, la Guinée est l’un des pays les plus pauvres du monde. En 2014, le pays devient l’épicentre de l’épidémie Ebola mettant ainsi un véritable coup d’arrêt au développement économique du pays. L’année 2016 voit la vie reprendre doucement et les chantiers en cours se poursuivre à nouveau.

A Kindia, les résultats des élections législatives modifient le visage de l’équipe municipale qui se munie d’une délégation spéciale dans l’attente des prochaines élections.

Du côté de Guinée 44, quelques changements également : l’équipe se renforce avec un Président plus disponible et la mise en place d’une co-direction opérationnelle / stratégie et développement.

En 2016, plusieurs chantiers ont été engagés, notamment celui de la communication afin de renforcer la visibilité de l’association. Coopération Atlantique Guinée 44 change de nom pour devenir Guinée 44 avec un nouveau logo et des outils de communication tout neufs.

Aujourd’hui, après plus de 20 ans nous avons fait le constat plutôt encourageant que nos actions sont reconnues ici et là-bas par les populations, par nos partenaires et par les États Guinéen et Français.

LES ACTIVITÉS 2016 EN BREF
Dans le domaine de l’eau, trois projets ont été mis en place pour améliorer l’existant au niveau de :

  • La production d’eau potable (station de production de Kilissi et points d’eau complémentaires)
  • La distribution d’eau potable (réparations sur le réseau principal d’adduction en eau potable et gestion des points d’eau complémentaires)
  • L’émergence de nouvelles solutions de production et de distribution d’eau potable.

Dans le domaine des déchets, deux projets sont en cours pour faire émerger :

  • Une stratégie de tri à la source des déchets ménagers et de valorisation de la fraction biodégradable
  • Un service de collecte et de valorisation des déchets ménagers
  • Un service de collecte et de traitement des déchets biomédicaux
  • Et le développement d’infrastructures adaptées.

Dans le domaine de la formation professionnelle, un projet se développe pour faire émerger une filière de formation des jeunes ruraux :

  • Création de deux Maisons Familiales Rurales

Dans le domaine de l’agriculture et de l’économie rurale, quatre projets ont été mis en place pour appuyer la structuration de filières économiques et sociales :

  • Deux projets de grande ampleur pour contribuer au développement des filières maraîchères
  • Un projet d’appui à la production et à la commercialisation agricole par le biais de la transformation des produits locaux
  • Et le développement de la filière cuisson économe.

LE TEMPS D’ÉCHANGES SUR L’EAU ET L’ASSAINISSEMENT
Afin d’enrichir les échanges et de renforcer les liens avec nos partenaires guinéens, Guinée 44 a invité une délégation guinéenne à nous rejoindre pendant la période de ce rassemblement annuel.

Composée d’un élu en charge des questions liées à l’eau et à l’assainissement de la Commune de Kindia, du Directeur de l’Agence de l’Eau et de l’Assainissement de Kindia et de la responsable du projet EduKindia de Guinée 44, la délégation a pu répondre à l’ensemble des questions de l’assemblée sur le quotidien de la gestion de l’eau et des déchets à Kindia.

Après le visionnage du documentaire Retour d’expériences sur le projet EduKindia, les questions furent nombreuses pour comprendre un peu mieux les enjeux et difficultés que peuvent rencontrer élus et population locale.


Crédit photo : ALCA Production