La Direction de Guinée 44 à Kindia !

mardi 6 juin 2017, par Aurelie Cauwelier

UNE MISSION DE LA DIRECTION AUX EFFETS PRODUCTIFS

Durant deux semaines courant mai, une équipe de Direction formée des deux co-Directrices de Guinée 44, Elsa CARDINAL et Lise DETRIMONT, et du Président Pierre DEMERLÉ, s’est rendue sur place en Guinée afin d’officialiser le lancement de projets, d’entretenir ou de créer de nouveaux partenariats et de renforcer la stratégie menée par l’équipe sur le terrain à Kindia.

Lancement officiel du projet DEFMA
Ce voyage fut l’occasion de lancer officiellement le démarrage du projet financé par l’Union Européenne "Développement de la filière maraîchère en Basse et Haute Guinée", mené en partenariat avec les ONG Trias et United Purpose et leurs partenaires d’appui au développement rural et agricole en Guinée (APEK Agriculture, RGTA, Centre de Recherche Agronomique, etc.).

Rencontres avec les responsables locaux
Ce fut également une bonne opportunité pour multiplier les rencontres institutionnelles avec les différents Ministères (Agriculture, Environnement et Energie, Formation Professionnelle, etc.) ainsi qu’avec les représentants de l’Agence Française de Développement (AFD), les responsables de la Coopération Technique Belge et l’Ambassadeur de France afin d’entretenir de bonnes relations et/ou de développer de futurs partenariats.

L’ensemble des projets menés par Guinée 44 sont en effet construits en partenariat avec des organisations locales pour répondre à des besoins existants exprimés et viennent en appui aux priorités définies au niveau national par les Ministères concernés.

Ces soutiens institutionnels sont essentiels pour assurer la pérennité des projets mais surtout pour atteindre les objectifs de développement fixés.

La majorité des projets se déroulant à Kindia, la venue de la mission a permis de renforcer les liens avec le représentant de la commune Mr Abdoulaye BAH, le Maire de Kindia, et les représentants de l’Agence Communale de l’Eau et de l’Assainissement (ACEA). Les rencontres se sont conclues par des relations renforcées et une meilleure compréhension mutuelle des besoins, des forces disponibles et des priorités de la ville.

Rencontres avec les acteurs majeurs de la société civile et du monde agricole
Plusieurs rencontres et espaces de discussions ont eu lieu avec les organisations de la société civile et du monde agricole (Fédérations Maraîchères, Artisanales, Association Nationale des Communes de Guinée (ANCG), Confédération Nationale des Organisations Paysannes de Guinée (CNOP), etc.) afin de préciser les stratégies en cours et de maintenir une vision globale de la situation en Guinée.

Dans ce cadre-là, les échanges avec l’ANCG avaient pour objectif de mieux comprendre les besoins des communes dans le cadre du processus de décentralisation et de les appuyer dans leur montée en compétences. Cela va dans le sens de l’ensemble des projets menés par Guinée 44 et destinés à renforcer les compétences de la Commune Urbaine de Kindia.

La CNOP regroupe l’ensemble des fédérations agricoles de Guinée et leur apporte un appui technique. Les échanges avec les représentants de cette organisation sont déterminants pour conserver une vision exacte de la situation réelle et actuelle, notamment au regard des projets développés sur la structuration de filières.

Appui à l’organisation, aux projets et au fonctionnement de l’équipe
Cette venue à Kindia fut également l’occasion de faire le point avec l’équipe de Guinée 44 présente sur le terrain au quotidien et en charge de la mise en oeuvre concrète des projets, sur l’ensemble des projets, des procédures adoptées, des difficultés rencontrées, etc.

Un atelier de travail a également été organisé où furent présentées les études de faisabilité technique, sociale et économique pour la création d’un mini-réseau d’adduction d’eau autonome dans le quartier de Koliady. Le principal enjeu de ces études était d’évaluer les besoins locaux en termes de quantité d’eau ainsi que la capacité financière des ménages afin de déterminer un prix juste qui permette une exploitation du réseau économiquement équilibrée et favorable aux plus démunis.
Les représentants de la Commune Urbaine de Kindia, de l’Agence Communale de l’Eau et de l’Assainissement (ACEA), ainsi que les Directions régionale et nationale de la Société des Eaux de Guinée (SEG) ont activement participé à cette atelier de travail.