Projection de films du Festival ALIMENTERRE le 7 novembre 2016 de 12h à 14h

vendredi 21 octobre 2016, par Fleur ZACHARIASEN

Projection-débat de films du Festival ALIMENTERRE au Solilab à Nantes le lundi 7 novembre de 12h à 14h !

Au programme :

Le kit de courts métrages "If not us then who" de Paul Redman/Handcrafted films Itd./2015/7’/VOSTF

-  Les Guerrières du Babassu raconte l’histoire de ces femmes qui vivent de la collecte de noix de babassu au nord-est du Brésil. Face aux grands propriétaires agricoles qui leur refusent l’accès aux palmiers du babassu, elles s’organisent pour faire valoir leurs droits, vivre dignement et préserver la forêt.
Regardez la bande annonce : http://www.festival-alimenterre.org...

- Liberté suit les Quilombolas, communautés afro-brésiliennes descendant des esclaves. Malgré une reconnaissance progressive de leurs droits par le gouvernement brésilien, l’accaparement des terres par des entreprises d’extraction met en danger leur territoire et leur mode de vie.
Regardez la bande annonce : http://www.festival-alimenterre.org/film/liberte

« Manger, c’est pas sorcier » de Emmanuelle Sodji / Une production Oadel / 2015 / 34’ / VF

Les paysans sont les premières victimes de la faim, pourtant ils détiennent l’une des clés de la souveraineté alimentaire. Au Togo et au Bénin, à contre-courant de l’exode rural, une nouvelle génération se bat pour proposer un autre modèle agricole. Entre savoir-faire et innovations, ils sont les gardiens d’une alimentation locale, saine et équilibrée pour tous. Un plaidoyer ensoleillé pour l’agroécologie et le consommer local.
Regardez la bande annonce : http://www.festival-alimenterre.org...

« The Change » de Fabian Ribezzo / UNHABITAT / 2011 / 15’ / Muet

Au Mozambique, une communauté vit au rythme des saisons. L’installation d’une ville à proximité du village modifie brutalement son environnement : déforestation, pollution de l’eau, changement climatique. Pleine d’inventivité, la population locale s’adapte, innove et redonne vie à la terre.
Regardez la bande annonce : http://www.festival-alimenterre.org...

Infos pratiques :

Le lieu : Solilab, 8, rue Saint-Domingue, 44200 Nantes
Prix d’entrée : Gratuit
Contact  : Coopération Atlantique Guinée 44
Aurélie CAUWELIER - aurelie.cauwelier@cooperation-atlantique.org – 02 40 35 59 80

Nourrir 10 milliards d’humains en 2050 tout en préservant l’environnement : un défi pour des millions d’agriculteurs confrontés au changement climatique, à l’épuisement des ressources naturelles et à la concurrence mondiale.
La sélection 2016 met à l’honneur des héros du quotidien, paysans, populations autochtones, élus, entrepreneurs, consommateurs, issus des 4 coins de la planète qui s’engagent en faveur d’une agriculture et une alimentation durable.
Pour combattre la faim, qui affecte déjà 800 millions de personnes dans le monde, les solutions émergeront-elles de ces initiatives ?

Le Festival ALIMENTERRE : un événement incontournable sur les enjeux du droit à l’alimentation.

Depuis 2007, le Festival ALIMENTERRE sensibilise chaque année à travers des projections-débats, plus de 55 000 spectateurs en France et dans 9 pays, sur les paradoxes de nos modes de production et de consommation. La production industrielle utilise 70 % des ressources agricoles, émet près de 25 % des gaz à effets de serre et ne nourrit que 30 % de la population mondiale. Pourtant menacée, l’agriculture familiale démontre tous les jours sa capacité à nourrir 70 % de la population mondiale.

La sélection 2016 : solutions pour nourrir la planète
Le Festival débutera à l’occasion de la Journée mondiale pour l’alimentation et est organisée du 15 octobre au 30 novembre 2016.
Face aux méfaits de la mondialisation : accaparement des terres, biopiraterie, brevetage des semences, conditions de travail précaires…se pose la question centrale du respect des droits des paysans et de chacun à se nourrir dignement. En 2016, le Festival part à la rencontre de ces acteurs du changement qui puisent dans leur savoir-faire et proposent des réponses à un problème mondial.

En 2015, 900 organisations ont porté les messages du Festival sur leur territoire auprès de 55 700 personnes, grand public, étudiants et jeune public.