Hommage de l’association à Selly Keita - Tonton Selly- Un homme de valeurs-

vendredi 12 février 2016, par Elsa CARDINAL

Il a rejoint notre équipe en 2001 avant de la quitter en aout 2015 pour se consacrer à des engagements politiques locaux.
Agent conseiller auprès de la Commune de Kindia, puis responsable du volet jeunesse de l’association, puis du pôle société civile, avant d’assumer des responsabilités dans la coordination de notre équipe, il a été un pilier de notre association à Kindia et a largement contribué au développement de notre projet associatif et celui de la Commune Urbaine de Kindia.
Dans ses fonctions, il a accompagné à Kindia, mais aussi auprès de partenaires en France, de nombreux hommes et femmes, jeunes et anciens, dans leurs engagements et responsabilités dans le développement local, la vie associative, syndicale, politique. Il a su donner l’envie de s’engager à de nombreuses personnes et les témoignages ne manquent pas.
Il a sans nul doute marqué le territoire et les acteurs de Kindia et au delà la Guinée.
Sa seule motivation : contribuer au développement démocratique de son pays, à l’accès aux droits de ses concitoyens, pas dans les paroles mais dans les actes, en amenant chacun à prendre ses responsabilités dans la construction de son pays.

Quelques témoignages

"Selly était un homme engagé, engagé au niveau sportif, associatif, politique, professionnel…
La Guinée, Kindia, Damakania, Coopération Atlantique Guinée 44…. tous nous perdons bien trop tôt un homme de grande valeur qui avait des ambitions pour son pays et pour les guinéens.
Selly était un agent de développement qui savait activer les réseaux (et son carnet d’adresses était conséquent), qui savait mettre les gens autour d’une table pour réfléchir, pour trouver ensemble des solutions, pour régler des litiges, pour apaiser des conflits, pour lancer des projets…
Ses avis étaient souvent pertinents. Ses idées, il les défendait avec conviction. Sa connaissance des acteurs nous a souvent été précieuse.
Nous partagions la même conception du développement : la promotion des hommes, la solidarité, la gouvernance démocratique.
Pour moi ainsi que pour Véronique, Selly était avant tout un ami, avec qui nous prenions plaisir à parler de nos familles, de notre quotidien réciproque, à échanger des idées, à faire des projets pour l’avenir de son pays.
Par ses réflexions, son analyse critique des évènements du monde, il nous interpellait, il nous faisait réfléchir sur le fonctionnement du monde si injuste, si peu solidaire.
Mes pensées vont à vous ses ex collègues, tonton Selly comme vous aimiez l’appeler, va nous manquer, mais nous garderons de lui le souvenir d’un homme d’action, d’un militant au service des autres pour engager son pays dans un vrai processus de développement piloté par les guinéens et pour les guinéens.
Ce souvenir doit encore d’avantage nous motiver dans la conduite des projets de développement dans lesquels nous sommes engagés et auxquels il a participé. Ainsi nous poursuivrons son action, ce qui a été le moteur de sa vie : un monde plus juste et plus solidaire ou un chacun a sa part de responsabilités."

Pierre DEMERLE, Président de CA Guinée 44

"Le choc de la perte brutale d’un ami de 20 ans, ex collègue et grand militant pour la justice et le développement de son pays. Une fois de plus le diabète à frappé, ce mal lancinant, pas médiatique et qui tue pourtant chaque jour des dizaines d’innocents en Guinée.
Tu restes a mes yeux un militant infatigable du bien commun, médiateur hors pair pour apaiser les conflits, réunir et motiver les gens autour de projets d’amélioration du vivre ensemble. Je pense à ta femme, à tes enfants, tes collègues et tes amis que tu vas laisser biens seuls, mais qui garderont toujours de toi une image positive et rassurante.
La petite lumière de la trace que tu laisse en nous n’est pas prête de s’éteindre.
Paix à ton âme."

Nicolas Martin, directeur de Coopération Atlantique Guinée 44 de 1996 à 2010

"Selly, tonton Selly, I Keita !
Je suis dépité, ... et cela depuis plusieurs jours, ... c’est le seul terme qui me vienne à l’esprit.
Je pleure un ami, un collègue de travail avec lequel j’ai collaboré quotidiennement pendant plusieurs années et parfois tard dans la nuit...
Nous avons partagé beaucoup de difficultés et avons dépensé beaucoup d’énergie pour les surmonter et obtenir de petites victoires qui nous motivaient à continuer.
Nous en avons eu pleins ensemble.
J’ai fini par quitter la Guinée, un peu à bout de forces, et je me demandais souvent comment Selly faisait pour trouver toute cette énergie.
Il puisait sa force dans ses valeurs, il était plein de convictions, ça débordait même un peu de temps en temps ... On ne l’oubliera pas. Il croyait tellement dans son pays.
Il s’emportait parfois pour mieux faire entendre sa voix. Comment imaginer qu’on ne l’entendra plus s’entêter ?
Depuis le Mali, j’étais encore en contact très régulier avec Selly, et j’espérais bien continuer à collaborer avec lui. Nous étions en phase !
Récemment il a mené une mission complexe pour que la Guinée apporte sa contribution à la COP21 dans les temps !! Il a activé ses réseaux pour atteindre l’objectif au mieux.
Il paraissait inépuisable, il y laissait pourtant à chaque fois un peu de lui.
Je me souviens aussi de Selly qui rentrait chez lui, il était à chaque fois accueilli par une foule d’enfants en joie quand ils le voyaient.
On s’y perdait un peu avec tous ces enfants, et tous ces jeunes qui vivaient dans cette petite maison bien organisée, chacun avait un rôle ...
C’était un vrai chef d’orchestre, rigoureux et avec un grand coeur... Même si parfois on s’amusait à l’appeler dictateur.
On n’était pas toujours d’accord sur tout, mais c’est justement ça qui était bien.
Et au fond, nous partagions l’essentiel, les mêmes motivations, le même optimisme pour le continent africain, ancré dans ses traditions mais tourné vers l’avenir.
Il misait sur la jeunesse et y a consacré une grande partie de son temps.
Il ne recherchait pas la reconnaissance immédiate, mais il voyait loin et espérait bien que ça finirait par payer.
Kouroussa a perdu un de ses enfants, Kindia a perdu un de ses hommes de valeur, et la Guinée a encore laissé partir trop vite une personnalité de grande valeur.
J’ai perdu un ami ... J’ai mal.
Notre dernier échange, c’est lui qui m’appelait pour prendre des nouvelles de la santé de ma femme. C’est dur de le savoir parti.
Selly était un croyant profond et cohérent, il ne souhaiterait pas qu’on s’apitoie, ...
Mais je pleure quand même, et j’espère que sa lumière continuera d’éclairer mon chemin et celui de la jeunesse guinéenne, en particulier ses nombreux enfants.
Que la Terre lui soit légère.
"
Grégoire GAILLY, adhérent de CA Guinée 44, ancien Coordinateur de l’ONG en Guinée de 2006 à 2013

"J’aurais voulu être auprès de vous et de la famille de tonton Selly KEITA en cette période de tristesse et de bouleversent causés par la tragique disparition de tonton SK. Comme vous le savez tous, Selly a été pour moi au delà du collègue avec qui je partageais pleins de préoccupions et d’avis, il a été mon professeur et mon ami très intime qui m’a aidé à décrypter, connaitre et maitriser le contexte de Kindia dans sa plus grande diversité et pluralité. Il m’a aidé à intégrer des réseaux tant à Kindia qu’ à l’échelle nationale et au niveau international. Malgré nos divergences de points de vu et de tempérament sur certains sujets, nous avons toujours su trouver un point d"entente pour pouvoir avancer et faire avancer les activités ; en cela, j’ai trouvé en Tonton SK une rigueur sur lui même et sur les autres qui m’inspire à vie et qui a fait de lui un homme de grande valeur auprès duquel j’ai appris pleins de choses qui vont me servir ma vie durant.
Tonton Selly repose en paix "

Chérif Younoussa Diallo, Responsable Jeunesse de CA Guinée 44

"Monsieur Selly KEITA, était notre ami et même notre complice conseiller principal en matière du développement local. Il était très attaché à la persévérance, au progrès et à la réussite de l’Agence Communale de l’Eau et de l’Assainissement.
Il était respectueux, plein d’expériences, visionnaire et disponible dans l’accomplissement de son rôle d’accompagnateur d’acteurs des services sociaux de base au niveau des collectivités.
Monsieur Selly KEITA, tu nous quittes au moment où les amis, les sympathisants et les collaborateurs ont encore plus que jamais besoin de toi. C’est une perte tragique et tu vas nous manquer énormément. Nous te pleurons et demandons que le tout puissant Allah te garder dans sa miséricorde en accordant le paradis eternel.
Au nom de la Commune urbaine de Kindia et à celui de toute l’équipe de l’ACEA, nous adressons nos condoléances aux collaborateurs, partenaires nationaux et étrangers, à ta chère famille, à toute la nation guinéenne et plus particulièrement à l’ONG Coopération Atlantique Guinee44 que tu as tant servi.
Que ton âme repose en paix. Amen !"

Fadil Lansana SYLLA, Directeur de l’Agence Communale de L’Eau et de l’Assainissement de Kindia

"Monsieur Selly KEITA, ta mort est une grande perte pour la Nation Guinéenne.
Cadre pétri de talent, Expéditif, Visionnaire, Directe dans ses vérités crues, Disponible, sociable, cultivateur de l’amour des prochains, plein d’humeur, Selly tu nous quittes au moment où les amis et collaborateurs ont encore besoin de toi.
La population de Kindia se souviendra longtemps de tes biens faits à travers les actes que tu as posé au plan du développement local.
Mon beau Selly tu as su créer l’harmonie entre les cadres de la Commune Urbaine de Kindia, de l’ACEA, les services socioprofessionnels et de la CA/Guinée 44. Merci pour l’œuvre accomplie.
Cher frère et ami, nous te pleurons et demandons au tout puissant Allah de te garder dans sa miséricorde en accordant le paradis éternel.
Je profite de l’occasion pour adresser mes condoléances aux partenaires nationaux et étrangers, à ta chère famille et plus particulièrement à l’ONG Coopération Atlantique Guinee44 que tu as tant servi.
Repose-toi en paix. Amen."

Mamadou 1 SYLLA, Elu communal de la Commune Urbaine de Kindia, référent Eau.

"Je voulais simplement présenter mes condoléances à l’équipe de Guinée 44, vous avez perdu un collègue de valeur. J’ai eu le plaisir de découvrir la Guinée , lors de ma première mission avec Selly, et je crois que si je me suis engagée pour ce pays et ses habitants il y était pour beaucoup. Beaucoup de Francas de souviennent du témoignage de Selly lors de la biennale de l’éducation, en 2008, depuis la Guinée a toujours été représenté.. L’engagement de Selly, pour son pays était total et il ne ménageait pas ses efforts. "
Michelle BUREAU, Déléguée Nationale des Francas Pays de la Loire

"Si Dieu nous demandait de trouver une personne à la place de Selly, on aurait présenté une liste de dix personnes du village.Simplement pour dire que l’homme a marqué son temps dans son village. La vie de l’homme !"
Un ancien du Village de Sanacia