Mon arrivée à Coopération Atlantique Guinée 44

jeudi 15 mai 2014, par Abdoulaye DIALLO

Je m’appelle Abdoulaye DIALLO j’ai 25 ans je suis né en Guinée dans la sous-préfecture de Pita. Je suis étudiant en première année de Master hydrogéologie et transferts à l’Université de Poitiers. J’ai commencé mon cursus LMD (Licence-Master-Doctorat) à l’Université Claude BERNARD Lyon 1, où j’ai obtenu ma licence Méthodes Appliquées aux Géosciences. Après cette licence axée sur la géologie, l’eau et l’environnement, j’ai eu envie de poursuivre dans la filière de l’eau. C’est pour cela que je me suis engagé dans un master d’hydrogéologie, qui traite des problématiques de gestion quantitative et qualitative de la ressource d’eau.

Mon stage à Coopération Atlantique Guinée 44 s’inscrit dans le cadre de mon master. J’ai appris l’existence de CA-G44 par la télévision. Après quelques clics sur internet j’ai été frappé par le travail de cette ONG. Une semaine après j’ai contacté Elsa CARDINAL à Nantes. Et me voici à Kindia pour une durée minimale de trois mois.

J’ai reçu un très bon accueil de l’équipe de Guinée 44. Durant la première semaine j’ai eu l’occasion de visité les différents sites en travaux. En même temps j’ai été présenté à tous les acteurs institutionnels de Kindia : le maire, la Société des Eaux de Guinée (SEG), le Société Nationale des Points d’Eau (SNAPE) et l’Agence Communale de l’Eau et de l’Assainissement (ACEA). J’ai pu présenter l’objectif de mon stage lors d’une réunion regroupant la SEG, le SNAPE et l’ACEA. S’en est suivi un très bon échange. Une visite est prévue à Conakry pour récolter plus d’informations sur les paramètres physico-chimiques de l’eau.

Le travail qui sera à effectuer est de plus en plus précis. À savoir une étude des paramètres physico-chimique des eaux superficielles et souterraines à l’échelle d’un bassin versant. L’une des étapes les plus importantes de cette étude consistera à délimiter avec précision la zone d’étude (le bassin versant).

Mon intérêt pour cette étude est de plus en plus grand. D’autant plus que ceci se déroule au sein d’une ONG très dynamique à Kindia. Dans le but de renforcer les compétences des acteurs locaux, la réalisation du stage se fera conjointement avec la SEG, le SNAPE et l’ACEA.