Le Service Public de l’Eau au centre du premier Forum Intercommunal de Kindia

mardi 28 mai 2013, par Yohann Taitard

C’est dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Les Collectivités Locales unies au cœur du Développement de la Préfecture de Kindia », inscrit dans le vaste programme « Société Civile et Participation », que s’est tenu du 14 au 16 mai 2013 à Mambia, le forum intercommunal de Kindia.

Celui-ci a regroupé les Maires des 10 Communes membres de l’Intercollectivité, les cadres des Services Déconcentrés et Décentralisés, les organismes et institutions d’appui au développement évoluant à Kindia, les jeunes et producteurs formant le collège société civile de l’Intercollectivité, des administrateurs de la Coordination des Associations de Jeunesse de Guinée/Kindia (CAJEG/K), le Cadre de Concertation des Organisations Paysannes de Kindia (CCOPK), le Service Préfectoral de Développement (SPD), le Conseil Préfectoral des Organisations de la Société Civile (CPOSC) et le Conseil Régional des Organisations de la Société Civile (CROSC), les représentants du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, l’Agence Communale de l’Eau et de l’Assainissement, le Coordinateur national adjoint du programme « Service Public de l’Eau », le Directeur régional du Service National d’Aménagement des Points d’Eau (SNAPE)…

Trois allocutions ont été prononcées à la cérémonie d’ouverture officielle dudit forum.

  • D’abord celle de El Hadj Yaya KEITA, Président de l’Intercollectivité de Kindia, qui a souhaité la bienvenue aux participants et a salué l’appui technique et financier inestimable de Coopération Atlantique Guinée 44 dans l’organisation de cette rencontre en particulier et dans son accompagnement des Collectivités de Kindia dans leur marche pour le développement socio-économique en général.
  • Puis, celle de Grégoire GAILLY, Représentant Pays de Coopération Atlantique Guinée 44, qui s’est dit très optimiste quant à la réussite de l’Intercollectivité et de l’atteinte de ses objectifs face à l’engouement et à la détermination des acteurs du processus.
  • Enfin celle de M. l’Ambassadeur de France en Guinée qui, dans son discours d’ouverture officielle du forum, s’est réjouit de la tenue de cette rencontre, première du genre dans le processus de mise en œuvre de la décentralisation en Guinée. Saluant l’initiative des élus de Kindia pour l’appropriation des compétences transférées aux Collectivités Locales par le Gouvernement Guinéen, M. l’Ambassadeur a réitéré l’engagement du Gouvernement Français à accompagner la dynamique des Communes de Kindia, qui constitue un véritable cadre de concertation, d’échanges et de dialogue, indispensable au maintien de la paix et au développement endogène desdites Collectivités.

C’est au terme de cette série de discours que les participants ont abordés les thèmes suivants :

  • L’Intercollectivité et la maîtrise d’œuvre du Service Public de l’Eau sur le territoire de Kindia
  • Les stratégies de mobilisation des ressources financières pour l’alimentation du Fonds de Développement Intercommunal (FDI)

Au terme de trois jours de travail et de réflexion, les participants ont convergé sur les résolutions suivantes :

  1. Assurer la restitution des recommandations issues de ce forum dans les Collectivités et organiser une session du conseil communal autour de celles-ci pour informer les élus et acter leur adhésion à la démarche
  2. Approfondir la réflexion sur le découpage territorial lié à la mise en œuvre du SPE
  3. Prendre en compte l’aspect Intercollectivité dans l’élaboration des Plans de Développement Locaux en vue de planifier des projets intercommunaux tels que : réalisations d’infrastructures sanitaires, scolaires, culturelles et artistiques, d’équipements marchands…
  4. Renforcer les capacités des élus des Collectivités sur les mécanismes et dispositifs de fonctionnement de l’Intercollectivité
  5. Organiser des tables rondes sur l’Intercollectivité avec une couverture médiatique pour mieux la faire connaître
  6. Accompagner les Collectivités dans la mobilisation des ressources locales en vue d’accroitre leur capacité financière et alimenter le Fonds de Développement Intercommunal
  7. Organiser dans les meilleurs délais une réunion de la commission « Finances » de l’Intercollectivité avec l’ensemble des receveurs communaux en vue de faire des propositions concrètes d’amélioration des capacités de mobilisation des ressources financières des Communes et des stratégies opérationnelles d’alimentation du FDI

C’est après cette restitution et la présentation de ces résolutions que le Forum s’est clôturé et c’est avec un grand enthousiasme que les participants ont quitté Mambia pour regagner leurs Communes.