9000 cuiseurs

mercredi 8 mai 2013, par François KAMMERER

Le programme ‘9000 cuiseurs pour la Guinée’ a été lancé au début de l’année 2013. Cette nouvelle phase vise un déploiement des cuiseurs à bois économes (CBE) dans les 8 préfectures de la Basse Guinée et en particulier la capitale Conakry. Il est étalé sur les années 2013, 2014 et 2015.

L’équipe CBE 2013

Kollet KEITA, chargé de mission du projet CBEKollet KEITA est le chargé de mission du projet CBE de Coopération Atlantique-Guinée 44 depuis 2010. Pour ce nouveau programme, il s’est installé à Dubréka.

L’APEK Agriculture s’occupe de la promotion du CBE et de sa diffusion au niveau notamment des organisations paysannes.
En avril dernier, l’association a recruté un superviseur, Faustin GUILAVOGUY et trois animatrices et un animateur :
. Aminata Mamadou DIALO pour Kindia / Télimélé ;
. Nancira CAMARA pour Coyah / Forécariah
. Mafèrin CAMARA, qui faisait déjà partie de l’équipe précédente, pour Dubréka / Koba / Fria et Conakry ;
. Mano Moise TAMBA pour Boké / Boffa ;

Le CBE 2013

JPEG - 43.6 ko
Le cbe ou cuiseur économe en bois

Suite au programme précédent portant sur 2500 cuiseurs, le CBE va être amélioré sur deux points :
. Le renforcement des tôles pour augmenter la durée de vie ;
. La promotion d’un nouveau modèle de plus grande taille pour pouvoir accueillir plus facilement les grandes marmites guinéennes et pour les utilisatrices professionnelles.

Si le CBE a été souvent amorti en 2 mois par la famille, sa durée de vie n’a pas été optimisée autant qu’elle pouvait l’être. La rentabilité déjà obtenue peut être améliorée avec une utilisation plus longue.
Quelques facteurs pourraient donner une explication sur la longévité :
. Les utilisatrices mettent plus de bois que nécessaire. Elles ont tendance à utiliser les mêmes morceaux de bois que ceux utilisés pour le feu à 3 pierres, et le bois est vendu en grosses sections. La chaleur excessive dégrade la tôle inutilement. Il faudrait souligner davantage les bons gestes pendant la remise en main et la formation de l’appareil, et insister particulièrement sur l’utilisation de bois de petites sections.
. Les cuiseurs peuvent être soumis aux intempéries pendant la saison des pluies. L’oxydation attaque le matériau. La peinture ne protège pas assez durablement le cuiseur. En cas de pluie, le CBE devrait être gardé à l’abri. Repeindre le CBE pourrait aussi le prolonger.
. Les tôles critiques n’étaient pas assez épaisses. Celles qui sont en contact avec le feu se dégradent plus rapidement. Pour traiter ce point, il faut disposer d’un service de rechange qui permet de remplacer facilement les pièces endommagées, et augmenter l’épaisseur des pièces les plus sensibles.

Pour la fabrication, la nouvelle épaisseur des tôles nécessitera l’utilisation de la soudure à la place de l’agrafage. Il faudra donc que les fabricants puissent accéder à l’électricité. La soudure permettra une petite économie de matière première.

JPEG - 156.3 ko
9000 cuiseurs pour la Guinée

Depuis 2004

Pour mémoire, les 100 premiers CBE de Kindia ont été fabriqués en 2004, 2005 et 2006 lors de missions de François et Martine Kammerer à l’APEK sur le thème de la cuisson économe en bois. Le four solaire avait aussi été présenté. Mais, c’est le CBE qui a réussi à s’imposer pour sa facilité d’adaptation aux habitudes des Guinéens.

Entre 2010 et 2012, ce sont 2800 CBE qui ont été fabriqués et livrés dans la préfecture de Kindia en mobilisant des ressources de Coopération Atlantique-Guinée 44, de l’APEK et de Bolivia Inti qui continue d’être un partenaire privilégié.

Les familles participent au coût du cuiseur. En 2012, elles devaient s’acquitter de 50 000 FG, soit l’équivalent de 6 euros. Le nouveau programme sera complété par une formule de micro-crédit pour le rendre accessible au plus grand nombre.

Les CBE à la télé

Le programme actuel des 9000 cuiseurs est financé principalement par ‘Kindia 2015’ de la chaine de télévision Canal Plus. Le projet cbe devrait être présenté dans le prochain film de Canal Plus sur la Guinée, fin 2013.

Le 8 mai 2013
François KAMMERER

Pour revoir la genèse de projet, cliquez sur le lien du site La Guinée : de l’eau, du bois, du soleil http://guinee.ouest-atlantis.com