L’Intercollectivité de Kindia : devenue réalité, les jeunes des 10 communes se mobilisent pour le développement local

mercredi 19 septembre 2012, par Yohann Taitard

Les producteurs sont organisés au sein d’entités sociales et professionnelles très dynamiques sur tout le territoire, le mode de désignation des représentants a été articulé sur un ou deux ateliers au cours desquels les leaders paysans auraient échangé entre eux et proposé la liste de leurs représentants.

Concernant la jeunesse, et au regard du manque d’organisations de jeunesse à l’intérieur des communes, il a été recommandé d’accompagner fortement la structuration de la jeunesse dans les 10 communes membres en vue de permettre à cet acteur de construire une vision commune à l’interne avant de rallier les producteurs dans le « Collège Société Civile ».

Pour amorcer cette mise en place, 10 jeunes stagiaires ont été recrutés et formés aux techniques de communication, d’animation de réunions, de rédaction de rapports d’activités et de stratégie d’identification des jeunes dans les Communes, avant d’être affectés dans les Communes afin de préparer et informer les jeunes dans leurs localités.

Chacun de ces jeunes stagiaires a, dans sa commune d’affectation, organisé autant de réunions que de districts dans un premier temps.
Ensuite, des réunions communales ont été organisées. Elles ont regroupé l’ensemble des jeunes « Élus des Districts » afin qu’ils choisissent librement le « Représentant de la Jeunesse » de leur commune à l’Assemblée Générale de l’Intercollectivité.

Ces réunions avaient pour but d’informer et de sensibiliser les jeunes, dans les 178 districts ruraux et 31 quartiers urbains que compte la Préfecture de Kindia, sur les enjeux et l’importance de la participation des populations dans le processus de prise de décision, de conduite et de contrôle des politiques publiques en générale, et celles des jeunes en particuliers.

Partout, les jeunes ont salué l’initiative et exprimé le même souci : celui de voir maintenir le dialogue entre jeunes de différents horizons, entre eux et avec les autorités locales.

Aujourd’hui à Kindia, les 10 Communes ont leur "Représentant Jeune" désigné de façon démocratique par ses pairs pour s’occuper de tous les aspects de développement des activités de jeunesse de sa localité.

Pour réussir ce travail, une équipe de suivi et d’appui a été déployée sur le terrain. Cette équipe, composée du Président de l’Intercollectivité, El Hadj Yaya Keita ; de l’Administrateur de la CAJEG en charge de l’Intercollectivité, Sékou Doumbouya ; du Responsable du Projet Société Civile et Participation à Coopération Atlantique - Guinée 44, Younoussa Chérif Diallo ; du Responsable des Programmes à Coopération Atlantique - Guinéee 44, Selly Keita, a participé à la réunion communale de désignation du « Représentant de la Jeunesse de la Commune ».

Partout, c’est une mobilisation assez forte de la jeunesse qui promet et s’engage à assurer le bon suivi pour une effectivité dans le fonctionnement de ce dialogue enclenché.

Dans les jours qui suivent, sera dressée la liste des producteurs membres de l’Assemblée Générale de l’Intercollectivité à travers le « Collège Société Civile ». Nous y reviendrons….